Aller au contenu principal

Règle n°1 : discuter, discuter et… discuter !

Charpentier, maçon, électricien… Votre chantier va certainement nécessiter l’intervention de différents professionnels qui vont devoir œuvrer ensemble à la bonne réalisation de vos travaux. Cela se passe généralement très bien, à condition de bien préparer le chantier et de faciliter le travail de chacun.

Voici quelques points qui méritent toute votre attention avant de démarrer.

  • Rénovation ou construction, le rendu final doit correspondre à ce que vous aviez en tête ! Pour éviter tout problème, exprimez clairement vos besoins et n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels. Votre document de référence tout au long du chantier ? Le cahier des charges. 
  • Pour que les professionnels ne se marchent pas sur les pieds, délimitez le rôle de chacun et leur périmètre d’intervention.
  • Point crucial de votre projet : le budget ! Définissez-le précisément en listant l’ensemble des coûts prévus, et en vérifiant que les postes sont bien tous récapitulés dans des devis travaux en bonne et due forme. À ne pas oublier : identifiez les risques potentiels de dépassements et prévoyez une petite réserve de 10% du montant total (juste au cas où…). Et mettez-vous d’accord sur le calendrier des règlements, qui sera formalisé dans un échéancier de paiement.
De l’importance d’échanger avec les artisans

Règle n°2 : penser à ces petites choses du quotidien qui peuvent tout changer

Il faut en être bien conscient : sur un chantier, les professionnels vont se succéder pendant toute la période des travaux et faire partie intégrante de votre quotidien. Il serait dommage que des situations quelque peu gênantes viennent perturber les travaux… Notre recommandation : accordez-vous avant le démarrage de vos travaux sur les « petits détails du quotidien » pour une relation sereine avec vos artisans.

  • Pensez à un point logistique important à anticiper : la gestion des clés.
  • Accordez-vous également en amont sur les horaires d’intervention des pros ; cela vous évitera de vous retrouver nez à nez avec un artisan alors que vous n’avez même pas encore bu votre premier café !
  • Si vous laissez le double des clés à vos artisans, mettez-vous d’accord avec eux sur le principe de sonner avant d’entrer : si par hasard vous deviez vous attarder sous la douche au-delà des horaires convenus, vous éviterez ainsi un grand moment de solitude…
  • Malgré les travaux, votre chez-vous doit rester… votre chez-vous ! N’hésitez pas à partager quelques éléments de « règlement intérieur » pour que la cohabitation se passe bien.

> Découvrez toutes nos astuces pour bien vivre vos travaux au quotidien

Chantier : quelques règles pour un quotidien serein

Règle n°3 : connaître le déroulement du chantier sur le bout des doigts

Un chantier préparé avec méthode est un chantier à moitié réussi. Qu’il s’agisse de rénovation ou de construction, un chantier se déroule en effet selon un ordre logique et chronologique.

Il est donc primordial de bien connaître les étapes successives afin d’anticiper les impacts sur votre quotidien et d’être vigilant(e) pour vous assurer que tout correspond à vos attentes.

Petit rappel des étapes-clés pour un chantier de construction :

  • Le gros œuvre,
  • La mise hors d’eau,
  • La mise hors d’air,
  • Le second œuvre,
  • Les finitions,
  • L’aménagement extérieur.
Bien connaître les étapes de votre chantier

> Suivez les étapes de votre chantier de construction

Et les étapes clés pour des travaux de rénovation :

  • La remise en état ou remplacement du gros œuvre et l’assainissement des murs en cas d’humidité,
  • La remise aux normes éventuelles de l’électricité et de la plomberie, la création des emplacements et accès (passages de gaines, évacuations…),
  • La pose de la chape sur sol,
  • L’isolation thermique et phonique,
  • La pose du mobilier de salle de bains et cuisine,
  • Les travaux de menuiserie intérieure, la peinture…,
  • La pose des revêtements du sol.

Règle n°4 : jouer le chef d’orchestre pour un chantier ambitieux

Maintenant que vous avez l’ordre des travaux bien en tête, il est important d’organiser le chantier pour que chaque artisan soit là au bon moment. Cela permet d’éviter qu’un ouvrier attende qu’un autre ait terminé sa tâche pour commencer la sienne, par exemple. À la clé : un chantier qui tient son planning et ne génère pas de surcoût !

Pour vous faciliter la vie, votre meilleur allié sera un planning de coordination des différents artisans, précisant la durée des travaux et celle de chaque intervention.

Chantier : bien coordonner l’intervention de chacun

 

Règle n°5 : être disponible et réactif

Il n’y a rien de plus désagréable pour un artisan que l’absence de prise de décision ou de ligne claire lorsqu’un imprévu arrive sur un chantier de rénovation. Un exemple, la découverte d’un mur en belles briques sous un vieil enduit : faut-il maintenir le plan initial (un nouvel enduit en l’occurrence) ou bien tirer parti de cet élément architectural insoupçonné ? Il n’y a que vous qui pouvez décider… et il faut décider rapidement pour éviter que le chantier ne prenne du retard !

Grâce aux nouvelles technologies, la distance n’est plus un frein : demandez à votre artisan de vous prévenir en cas de surprises, photos à l’appui, afin que vous puissiez prendre rapidement les décisions qui s’imposent.

Votre mission : être réactif et disponible

 

Règle n°6 : avoir un regard sur chaque détail

Vous avez décidé d’endosser le rôle de maître d’œuvre ? Votre mission : vérifier que votre cahier des charges est complètement respecté et que le rendu correspond à vos attentes. Pour cela, deux éléments indispensables : de la disponibilité pour un suivi régulier et de la communication pour un échange permanent avec les artisans sur les éventuels ajustements nécessaires.

Voici quelques conseils pour vous organiser :

  • Dans l’idéal, prévoyez une visite sur le chantier chaque matin et chaque soir pour faire un point sur les avancées. Si cela n’est pas possible, n’hésitez pas à demander aux professionnels de vous envoyer régulièrement des photos du chantier.
  • Une fois par semaine, planifiez une réunion de chantier. À l’issue de chacune d’entre-elles, pensez à rédiger un rapport de chantier que vous partagez avec toutes les personnes intervenants.
  • Prenez des photos à chacune de vos visites pour retracer l’avancée de votre projet.

En suivant ces quelques règles, votre chantier devrait se dérouler en douceur… et dans la bonne humeur !

 

Voilà, vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à trouver le(s) bon(s) entrepreneurs(s) pour vous accompagner dans votre projet de construction ou de rénovation. Ce qui peut se faire juste en dessous !

Je trouve mon professionnel
house_home